Ecole de musique Théodore Lombard - Pélussin
Les cours "tout en un"
Rentrée 2017… la généralisation des cours « tout en un » à l’école de musique. Pourquoi et comment ? 

 
Depuis 3 ans, est amorcée une transition progressive visant à modifier notre fonctionnement pédagogique. Ce fonctionnement concerne principalement les enfants et adolescents prenant des cours à l’école de musique. 
 
 
L’intérêt d’un tel changement… ? 
Initialement, le fonctionnement de l’école s’appuyait sur 3 outils : le cours individuel instrumental de 30 minutes, le cours de formation musical (45 minutes de solfège + 45 minutes de chorale et percussions), le cours d’ensemble (1h00) (à partir de la 3ème année). 
 
Ce fonctionnement, même majoritaire dans les écoles de musique françaises n’est pourtant pas totalement pertinent. Sans détailler l’ensemble des avantages et des inconvénients, il s’agit, schématiquement, d’un système : 
- chronophage pour les enfants et qui nécessite notamment de venir plusieurs fois par semaine à l’école 
- coûteux pour les familles (surcoût du solfège et aller-retour nombreux), mais également pour les petites écoles, qui, comme nous, n’ont pas de gros effectifs par classe 
- qui, en termes de temps, ne favorise pas le « jeu » musical et instrumental avec les autres 
- qui reproduit le schéma scolaire. Certains enfants déjà en rupture avec l’école primaire seront confrontés aux mêmes difficultés à l’école de musique 
- qui est vécu souvent comme une contrainte et une abstraction (cf l’apprentissage formel du solfège pour les jeunes enfants) 
 
Il est à noter que ce système existe principalement en France mais est radicalement différents dans des pays comme l’Allemagne, le Canada ou les Etats-Unis, plutôt réputés pour leur pratique musicale dynamique…. 
 
Le schéma départemental d’enseignement de la musique… 
Notre école, comme la plupart des écoles de musique de la Loire, adhère au schéma départemental d’enseignement de la musique ; un cadre assez précis. Ce schéma nous demande, entre autre, d’offrir la possibilité aux élèves qui le souhaitent, de pouvoir se présenter aux examens départementaux. 
 
Un enseignement de la musique en pleine mutation… 
De nombreuses écoles de musique en France ont modifié leur façon d’enseigner la musique. L’organisme officiel chargé de la formation des professeurs de musique, le CEFEDEM, propose un certain nombre d’approches différentes et les nouveaux professeurs diplômés ont un regard neuf sur leur métier. Mais l’ancien système persiste car la plupart d’entre eux y ont été formés, en tant qu’élèves (et généralement en tant que « bons élèves ») et ont tendance à reproduire l’enseignement qu’ils ont vécu. Mais on y vient petit à petit…. 
 
Ce que l’école de musique de Pélussin propose à vos enfants… 
Lors de la rentrée 2017, il n’y aura plus de cours de formation musicale spécifique les 3 premières années. Le nouveau système pédagogique sera basé uniquement sur les cours instrumentaux (les 2 premières années), puis sur les cours d’ensemble (années suivantes). 
Vos enfants apprendront, avec leur professeur d’instrument, les éléments de formation musicale utiles à leur pratique instrumentale, mais pas plus. Par exemple, un enfant jouant de la batterie ne fera que du solfège rythmique. Un saxophoniste ou un guitariste n’apprendra pas la clé de Fa etc… Sauf demande spécifique de l’élève. 
 
L’équipe pédagogique essayera, exceptions mises à part, de regrouper les cours instrumentaux avec au moins 2 élèves sur des créneaux horaires consécutifs. Cela permettra au professeur de prendre de façon régulière 2 enfants (sur un créneau de 1h00) ou 3 enfants (sur un créneau d’1h30). 
Ainsi, pour le même prix (les familles payent un cours individuel de 30 minutes), votre enfant aura d’avantage de temps passé avec son professeur. C’est ce temps supplémentaire qui lui permettra d’aborder de nombreux éléments du jeu en groupe et de la formation musicale. 
 
Même si ce nouveau mode d’enseignement ne possède pas que des atouts, les expériences sur les années précédentes ont été très bien vécues par les élèves, familles et professeurs. D’excellents résultats musicaux ont été observés : meilleur capacité des élèves à jouer en groupe, à se recaler en cas d’erreur, à se repérer dans la musique, apprentissage plus rapide de l’instrument, meilleure motivation, ambiance plus détendue (parfois trop…) en cours, acquisition d’un répertoire... Le niveau de lecture de note et de déchiffrage des élèves a probablement baissé, mais, sur les premières années de pratique instrumentale, est-ce bien important ? 
 
Un système individualisé, sur mesure…. 
Selon la personnalité des élèves (âge, maturité, capacité de concentration, motivation, disponibilité etc…) les cours « tout en un » seront systématiquement en petit groupe ou à fréquence régulière (1 semaine sur 2, par exemple). Cette fréquence sera décidée au fil de l’année avec l’élève, ses parents, et le professeur. 
En cas de problème divers et variés, il sera possible de revenir sur du cours individuel unique. Cette solution doit rester marginale. Des solutions pour chaque cas particulier seront examinées. 
 
Souplesse et communication… 
Ce système fonctionnera d’autant mieux que professeurs, élèves et familles communiqueront et feront preuve d’un minimum de flexibilité. 
 
Les cours de formation musicale existeront encore…. 
A partir de la 4ème année, il sera possible, et même conseillé, de faire une année de remise à niveau en solfège. Au programme : lecture de notes sur les clés de sol et clés de fa, lecture de rythmes binaires et ternaires, théorie musicale, chant et écoutes harmoniques. Selon le niveau de chaque enfant, il sera possible de présenter les examens départementaux de fin de 1er cycle. Nous estimons que cette 4ème année arrive alors que l’enfant est au minimum en CM1/CM2 et qu’il est d’avantage prêt à s’approprier le langage écrit de la musique. De part sa pratique, les notions qui y seront abordées seront bien plus concrètes que s’il était débutant. 
 
Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre des études musicales, un cursus de cycle 2 est vivement conseillé. Au programme, poursuite du cycle 1, découverte de la compréhension de la musique (les accords, leur rôle, utilisation de l’informatique musicale, analyse d’une partition, repiquage d’un morceau enregistré…). Les professeurs sont aussi à l’écoute des demandes spécifiques des élèves (comment fait-on un arrangement ? comment peut-on simplifier ou enrichir une partition, comment improvise-t-on, comment peut-on résoudre des problèmes de rythme etc…) 
 
A l’issu de la 3ème année de cycle 2 (les jeunes sont généralement en fin de collège…), il y a possibilité de passer les examens départementaux en vue d’entrer au conservatoire. 
 
Tous ces cours sont proposés gratuitement afin d’inciter les élèves à y venir. L’aspect financier ne doit pas être un obstacle à la formation. 
 
Pour les collégiens et au-delà, l’école propose toujours, dès la première année de pratique, un apprentissage accéléré du solfège et de la formation musicale. Au programme : découverte des notes, des rythmes, de leur lecture et de leur écriture, repérage temporel. Au bout de 2 ans, ces élèves peuvent directement intégrer le cycle 2 et/ou préparer l’examen de fin de cycle 1. C’est le seul cours de formation musical qui reste payant. 
 
Une pratique collective indispensable… 
Même si les cours « tout en un » proposent une approche de la musique en groupe, vos enfants ou vous-même profiteront complètement des enseignements en participant à nos ateliers de pratique collective qui donneront du sens et une motivation supplémentaire à chacun. 
Il y a un choix important concernant les styles et les jours des ateliers : jazz band (samedi 14h30*), classique (mercredi 19h30*), musique actuelle (mercredi 18h00*). A partir du collège : 
chant rock ados (samedi 11h00*) et batucada (mercredi 20h30). Pour les adultes : chant à capella (Lundi 20h30). 
Les professeurs animant ces ateliers s’adaptent à tous les instruments et au niveau et difficultés de chacun. (*) : Horaires 2016-2017 pouvant être modifiées l’an prochain. 
 
Et pour les plus grands… 
Pour les ados et adultes, si le contexte le permet (présence d’autres élèves de même niveau), les cours « tout en un » peuvent également être mis en place. Cela vous permettra d’apprendre beaucoup plus rapidement à jouer grâce au temps de présence avec le professeur doublé, voire triplé, et à l’émulation crée par ces cours en petits groupes. Parlez-en avec votre professeur en début d’année. 
 
Simplicité et difficulté de mise en place des cours « tout en un »… 
Il est généralement assez simple de mettre en place ces cours « tout en un » pour des instruments regroupant de nombreux élèves, comme le piano, la guitare et la batterie, simplement du fait du nombre élevé d’élèves. Le regroupement de 2 ou 3 élèves d’un niveau équivalent est généralement possible. 
Cela est plus compliqué pour d’autres instruments où le nombre d’élèves est plus restreint. L’équipe pédagogique s’efforcera malgré tout d’y parvenir en intégrant les élèves concernés avec des élèves d’autres instruments. 
Par exemple, un élève flûtiste pourra peut-être participer à un cours « tout en un » de 2 pianistes, encadré à la fois par les professeurs de piano et de flûte une partie du temps. 
Ce genre de solution qui ne concernera, par définition, que quelques élèves, sera étudiée au cas par cas. Des modifications légères des horaires des élèves (à plus ou moins une demi-heure) ne sont pas à exclure après la réunion de rentrée qui établit les horaires de chacun. Merci d’être compréhensif et souple, autant que faire se peut. 
 
Les cours « tout en un » pour les élèves débutants… 
Ne soyez pas surpris que les cours des débutants commencent par un cours individuel de 30 minutes uniquement. Le démarrage d’un instrument est une étape délicate. Elle pourra, selon l’élève, nécessiter un certain nombre de cours individuels. Les cours en petits groupe ne débuteront que lorsque le professeur jugera que leur mise en place est possible. 
 
La formation des professeurs… 
Des temps de bilan et de réflexion ont déjà été mis en place pour les professeurs de l’école de musique. Cette méthode étant nouvelle, un temps d’expérimentation et de tâtonnement est nécessaire afin de trouver la bonne formule. 
Des temps de formation de l’ensemble de l’équipe enseignante sont prévus afin de démarrer cette future année dans les meilleures conditions. 
 
En conclusion… 
Nous espérons que ce changement pédagogique, qui correspond aussi à une grande demande du public, vous conviendra. Il y a de nombreuses familles qui se dirigent vers des cours privés car les propositions des écoles de musique ne correspondent pas à leurs attentes. Nous pensons que cette nouvelle méthode possède la souplesse du cours privé tout en utilisant l’incroyable dynamique qu’une école de 
musique peut offrir à travers ses ensembles, ses compétences variées, ses concerts tout au long de l’année. N’hésitez pas à contacter notre directeur, Alain Arnaudet, pour toutes questions, inquiétudes, suggestions… 07 82 14 75 96 ou ecole.musique.pelussin@gmail.com